Des techniques efficaces et naturelles pour maîtriser votre bégaiement

Le romarinRosmarinus officionalis


Le romarin, Rosmarinus officionalis, est une plante des garrigues qui apprécie particulièrement la chaleur.Le romarin est une plante utilisée couramment en cuisine pour aromatiser les plats.

Au Moyen Âge, le romarin était associé à la cérémonie du mariage comme un gage d’amour.

Le romarin était aussi employé pour éloigner les sorcières et repousser les cauchemars.

 

Le romarin, une plante apaisante

Le romarin, une plante apaisante

 

Au XVIe siècle, en Angleterre les maisons qui étaient bordées de romarin symbolisaient que les femmes portaient la culotte dans le foyer. Les maris furieux arrachaient les plants pour que l’on ne remette pas en cause leur virilité.

En 1235, la légende raconte que reine Élisabeth de Hongrie, qui était devenue paralysée a été soignée par une potion composée de vin et romarin. Ce breuvage nommé « potion de Hongrie » a beaucoup contribué à la popularité de cette plante en Europe.


Les propriétés thérapeutiques du romarin

 

En phytothérapie, ce sont les feuilles et les fleurs qui sont utilisées. On les consomme en tisanes et infusions, mais également en gélule et huiles essentielles.

L’huile essentielle de romarin est utilisée en inhalation et en aromathérapie pour soulager l’asthme, décongestionner les voies respiratoires, les sinusites et les rhumes.

Le romarin stimule le fonctionnement de la vésicule biliaire et du foie. Il est donc prescrit dans les cas d’inflammation chronique de la vésicule et d’insuffisance hépatique.

Il stimule le système nerveux et est prescrit dans les cas de nervosité, surmenage, asthénie et fatigue chronique. C’est un tonifiant, que l’on peut associer à la menthe et à la sauge.

Quelques gouttes d’huile de romarin dans le bain permettent de se détendre et de se relaxer.

Antibactérien, antiseptique, antifongique et anti-inflammatoire, le romarin permet de prévenir les infections. L’application de feuilles de romarin broyées sur une blessure permet de la désinfecter.

Comme beaucoup de plantes aromatiques, le romarin permet de stimuler la digestion en limitant les spasmes gastriques. Ainsi, une tasse d’infusion de romarin après le repas permet de mieux digérer.

Le romarin : Mise en garde

La consommation des feuilles est sans danger ni effet secondaire.

Par contre, comme toutes les huiles essentielles, l’huile de romarin ne doit pas être consommée, car elle pourrait provoquer des irritations gastriques, et des dysfonctionnements rénaux. Son usage doit se limiter aux applications externes.



Les rem����¯�¿�½���¯���¿���½������¯������¿������½����¯�¿�½������¯����¯�¿�½������¿����¯�¿�½������½����¯�¿�½���¯���¿���½����¯�¿�½������¯����¯�¿�½���¯���¿���½����¯�¿�½������¿����¯�¿�½���¯���¿���½����¯�¿�½������½����¯�¿�½���¯���¿���½������¯������¿������½����¯�¿�½���¯���¿���½����¯�¿�½������¯����¯�¿�½���¯���¿���½������¯������¿������½����¯�¿�½���¯���¿���½����¯�¿�½������¿����¯�¿�½���¯���¿���½������¯������¿������½����¯�¿�½���¯���¿���½����¯�¿�½������½����¯�¿�½���¯���¿���½������¯������¿������½����¯�¿�½������¯����¯�¿�½������¿����¯�¿�½������½����¯�¿�½���¯���¿���½����¯�¿�½������¯����¯�¿�½���¯���¿���½����¯�¿�½������¿����¯�¿�½���¯���¿���½����¯�¿�½������½����¯�¿�½���¯���¿���½������¯������¿������½����¯�¿�½������¯����¯�¿�½������¿����¯�¿�½������½����¯�¿�½���¯���¿���½������¯������¿������½����¯�¿�½���¯���¿���½����¯�¿�½������¨des naturels pour d����¯�¿�½���¯���¿���½������¯������¿������½����¯�¿�½������¯����¯�¿�½������¿����¯�¿�½������½����¯�¿�½���¯���¿���½����¯�¿�½������¯����¯�¿�½���¯���¿���½����¯�¿�½������¿����¯�¿�½���¯���¿���½����¯�¿�½������½����¯�¿�½���¯���¿���½������¯������¿������½����¯�¿�½���¯���¿���½����¯�¿�½������¯����¯�¿�½���¯���¿���½������¯������¿������½����¯�¿�½���¯���¿���½����¯�¿�½������¿����¯�¿�½���¯���¿���½������¯������¿������½����¯�¿�½���¯���¿���½����¯�¿�½������½����¯�¿�½���¯���¿���½������¯������¿������½����¯�¿�½������¯����¯�¿�½������¿����¯�¿�½������½����¯�¿�½���¯���¿���½����¯�¿�½������¯����¯�¿�½���¯���¿���½����¯�¿�½������¿����¯�¿�½���¯���¿���½����¯�¿�½������½����¯�¿�½���¯���¿���½������¯������¿������½����¯�¿�½������¯����¯�¿�½������¿����¯�¿�½������½����¯�¿�½���¯���¿���½������¯������¿������½����¯�¿�½���¯���¿���½����¯�¿�½������©toxifier l organisme

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur vie plus saine: